Le Presse Pub

Pas besoin de pub pour les sextoys !

Yoba : Gigi RoseS’il n’y a bien un secteur qui ne subit ni la crise financière, ni celle du marché publicitaire, c’est le sextoys… Lingerie, cosmétique, jouets sexuels ou autres compagnons du plaisir ont, au contraire, le vent en poupe. Samantha Thouret, directrice des ventes de Yoba, la marque du plaisir, nous explique pourquoi.

Par Julie Trassard, Emanuele Marzari et Paolo Bosonin

Publicités

mars 7, 2009 - Posted by | Les annonceurs, Pub & Crise | , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :